Bannière du GHT Paris

« Ima-Brain » ou comment l’imagerie détecte les pathologies cérébrales

Le professeur Catherine Oppenheim pilote l’équipe Biomarqueurs en imagerie : neuro-développement et pathologies cérébrales.

Leur travail se concentre sur les biomarqueurs quantitatifs extraits d’images cérébrales (principalement IRM) à des fins diagnostiques ou pronostiques. Les recherches portent sur trois domaines d’applications complémentaires (Neuro-vasculaire, Neuro-oncologie et Neuro-développement) pour répondre à des challenges communs : suivi de la progression au cours du temps, analyse multi-échelle et relation structure-fonction.

Du cerveau normal au cerveau pathologique, ces domaines d’application couvrent des échelles de temps différentes: survenue brutale (AVC), rapidement/lentement progressive (tumeurs cérébrales), ou évolution tout au long de la vie (neuro-développement).

Une synergie entre les domaines d’applications favorise, dans un contexte interdisciplinaire, le partage de méthodes de développement de biomarqueurs d’imagerie et d’approches théoriques.

de gauche à droite : Pietro Gori, Alix de Causans, Luis Villanueva, Catherine Oppenheim, Pascale Varlet, Fatemehsadat Arzanforoosh, Olivier Naggara, Stéphane Lion, Gregoire Boulouis, Laura de Jong, Myriam Edjali-Goujon, Johan Pallud, Laurence Legrand, Joseph Benzakoun, Marc Zanello and Denis Trystam