Bannière du GHT Paris

Neuro Sainte-Anne 2022 : c’est signé !

Un grand pas a été franchi dans le projet du nouveau bâtiment Neuro 2022 : le GHU Paris a désormais choisi le groupement avec lequel il va travailler. Il s’agit d’un groupement entre CBC, filiale de Vinci qui construira le bâtiment, et l’agence d’architectes Pargade, qui travaille à la conception. Pour mémoire, il s’agit d’élever, sur le site Sainte-Anne, en lieu et place de deux entités qui seront démolies, un vaste ensemble de 6 niveaux sur 15 000 mètres carrés. Il accueillera toutes les disciplines des neurosciences qui font du pôle Neuro Sainte-Anne un leader de la prise en charge des maladies cérébrales (imagerie, neurologie, neurochirurgie…) aussi bien dans la clinique que dans l’enseignement et la recherche (en savoir plus : http://www.ghu-paris.fr/fr/2019/05/20/neuro-sainte-anne-2022-efficient-modulable-accueillant-et-a-la-pointe-de-la-technologie/ )

Le 9 juillet, Hervé Tonkovic, Directeur régional de CBC et Jean-Luc Chassaniol, Directeur du GHU Paris (photo) ont officiellement signé la convention en présence des parties prenantes du groupement, dont Edeis, du cabinet d’architectes Pargade, et la cheffe de projet, Solenne Barat Clerc accompagnée de son équipe.

Le lancement de la collaboration avec le lauréat retenu, Vinci / CBC, s’est aussi matérialisé par un « kick-off » projet, réunion de lancement organisée hors les murs en commun entre les équipes du pôle, les représentants emblématiques des fonctions support du GHU, les architectes, les constructeurs, les équipes techniques.

Au total, une quarantaine de personnes se sont retrouvées autour de 3 problématiques à résoudre ensemble, avec la méthode de design thinking :

· Concevoir un dispositif pour faciliter les échanges entre Neuro Sainte-Anne et le groupement Conception/Réalisation pour que l’objet final corresponde à l’usage souhaité.

· Définir les conditions optimales de « vivre ensemble » pendant la durée du chantier (sécurité, nuisances, anticipations potentielles, communication externe…)

· Faciliter la projection des utilisateurs du futur bâtiment, vers de nouveaux modes de fonctionnement, en amont du déménagement

L’occasion de croiser les expertises, les attentes et les cultures pour que la « vie de chantier » à venir se place sous le signe du dialogue et du pragmatisme éclairé !