Bannière du GHT Paris

Journée mondiale de la prévention du suicide

Chaque année, 10 000 personnes décèdent et 200 000 personnes sont hospitalisées suite à une tentative de suicide… A l’occasion de la journée mondiale de la prévention du suicide, le GHU Paris fait le point sur la question.

Pr Jollant, Professeur des Universités – Praticien hospitalier à la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale (CMME) du GHU Paris psychiatrie & neurosciences et à l’Université Paris-Descartes. Il dirige l’unité d’accueil des patients suicidants.

GHU Paris psychiatrie & neurosciences

Au sein du GHU Paris, les structures d’urgences, et notamment le CPOA* accueillent, physiquement ou par téléphone, toute personne en détresse psychique. Les familles souhaitant conseils et accompagnement sont également reçues.

Au sein de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale, une unité hospitalo-universitaire de référence se consacre aux personnes « suicidaires » ou « suicidantes » (i.e ayant déjà commis une ou des tentatives).

Enfin, dans les centres médico-psychologiques, les professionnels de santé du GHU Paris prennent aussi quotidiennement en charge des personnes en souffrance psychique, qui peuvent manifester des intentions suicidaires.
D’ici 2020, le GHU Paris coordonnera dans la capitale le programme « Vigilans », initié à Lille, ayant vocation à renforcer la prévention et la veille des cas suicidaires.

[Publication] Risque de récidive suicidaire : quelle temporalité ?
réponse avec le Pr Jollant

Une étude récente publiée dans Epidemiology and Psychiatric Sciences permet d’adapter aux facteurs de risque le suivi post-hospitalisation des personnes suicidantes