Bannière du GHT Paris

Le robot Medtronic O-Arm® fait son entrée en neurochirurgie

La neurochirurgie stéréotaxique est une méthodologie d’explorations et de traitement des maladies cérébrales qui repose sur une étude de l’anatomie individuelle et une approche chirurgicale instrumentale précise, guidée et contrôlée, à invasion minimale. Elle permet d’atteindre avec une grande précision et pratiquement sans risque toutes les régions du cerveau y compris les plus profondes.  En France, elle a été développée à l’hôpital Sainte-Anne il y a plus d’un demi-siècle. Elle requiert une imagerie radiologique opératoire performante, sur laquelle reposent l’exactitude et la fiabilité des gestes chirurgicaux intracrâniens.

Au sein du Pôle Neuro Sainte-Anne, la neurochirurgie stéréotaxique est de pratique quotidienne, et concerne plus particulièrement la chirurgie des épilepsies pharmaco-résistantes, de la maladie de Parkinson et des mouvements anormaux, de la douleur chronique, la radiochirurgie, la neuro-oncologie.

Cette activité était initialement assurée par un équipement complexe de télé-radiologie orthogonale (incidences de face, profil, face en position assise) et stéréoscopique. En 2019, à l’initiative des équipes médicales du Pôle Neuro Sainte-Anne, le GHU Paris a décidé de faire évoluer la méthodologie stéréotaxique de l’établissement en remplaçant l’équipement de télé-radiolgie du bloc opératoire par un équipement moderne et performant de radiologie mobile 2D/3D à courte distance : le Medtronic O-Arm®. Cet appareil est destiné à un usage polyvalent, qui ajoutera de nouvelles fonctionnalités de contrôle opératoire lors des interventions de chirurgie crânienne et de chirurgie rachidienne, en sus de son usage pour la neurochirurgie stéréotaxique. Outre des images 2D multi-incidences de haute qualité, l’O-Arm fournit des images 3D proches de celles d’un scanner opératoire qui permettront un contrôle immédiat de gestes chirurgicaux crâniens ou rachidiens effectués et de vérifier l’absence de complication immédiate, en particulier hémorragique.

L’O-arm est couplé à un appareil de NeuroNavigation Medtronic Stealth Station® de dernière génération, qui assure un guidage opératoire en temps réel d’instruments chirurgicaux au cours d’interventions crâniennes, en particulier d’exérèses tumorales, ou rachidiennes, en particulier pour l’implantation de matériel d’ostéosynthèse.

Pour la neurochirurgie stéréotaxique, l’O-Arm s’articule avec le robot stéréotaxique Renishaw Neuromate® qui sera mis à jour vers une version innovante, qui permet la réalisation d’interventions stéréotaxiques sans cadre de stéréotaxie, grâce à une fusion pré- et per-opératoire d’images 2D et 3D et une mise en correspondance automatique des images avec la tête du patient dans sa position opératoire. Au cours de la réalisation de trajectoires stéréotaxiques, pour l’implantation d’électrodes de SEEG (épilepsie) ou de stimulation cérébrale profonde (Parkinson), la position exacte des électrodes vers puis au niveau de leur cible cérébrale est contrôlée de façon interactive avec l’O-Arm et fusionnée avec les images préopératoires, IRM notamment.

La modernisation de l’équipement radiologique du bloc opératoire apporte une plus grande précision dans l’exécution des gestes instrumentaux, crâniens comme rachidiens, par l’utilisation de l’imagerie « tout numérique » alors qu’elle requiert encore aujourd’hui des étapes manuelles fondées sur les radiographies. En s’affranchissant de ces étapes devenues superflues, les interventions gagnent en temps opératoire ainsi qu’en sécurité, avec en particulier les contrôles 2D et 3D en fin de procédure, qui vérifieront l’absence de complication opératoire immédiate, en particulier hémorragiques, ce qui n’est pas possible avec les équipements actuels. Cette dernière étape de la chirurgie est une plus-value médico-légale substantielle.

Au sein du « berceau français de la stéréotaxie », ce renouvellement de ces équipement de bloc opératoire représente donc une évolution technologique qui s’inscrit dans un continuum clinique, méthodologique et pédagogique, marqué par le renouvellement des équipes, par la formation et l’enseignement des pratiques auprès de nouvelles générations de chirurgiens, dans l’esprit de l’école de Sainte-Anne.