Bannière du GHT Paris

Le GHU et Mines Telecom créent une chaire d’innovation


Le GHU Paris & l’Institut et la Fondation Mines-Télécom ont contractualisé un partenariat sous forme d’un accord-cadre le 1er octobre dernier. Cette nouvelle collaboration d’une durée de 5 ans portera sur la recherche, l’innovation et la formation.

Pour rappel, l’Institut Mines-Télécom est un établissement public de formation supérieure et de recherche. Ses écoles sont classées parmi les premières grandes écoles d’ingénieurs en France.

La Fondation Mines-Télécom a pour but de contribuer au développement, au rayonnement de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les domaines des sciences, de l’ingénierie et du management.

La mise en place d’un programme scientifique, technique et de formation

Un programme scientifique, technique et de formation va être déployé entre l’IMT et le GHU Paris englobant toutes les dimensions liées aux technologies innovantes.

Les projets proposés se concrétiseront sous différentes formes comme la création de chaire, l’élaboration de contrats de recherche, les transferts de technologie et le partage de connaissance.

Grâce à ce partenariat, le GHU Paris se réjouit de pouvoir anticiper et d’accompagner les évolutions technologiques liées à la transformation numérique qu’elle traverse.

Le Groupe va également travailler étroitement avec les chercheurs de l’Institut Mines-Télécom afin de leur proposer des sujets de recherche appliquée et d’innovation en lien avec le terrain, comme la collecte de données, et les usages en matière de neurosciences. Ceci permettra aux living labs (tests « grandeur nature » des services, des outils ou des usages nouveaux) de l’Institut Mines-Télécom d’étendre son champ d’action.

L’IMT va intervenir au sein du GHU dans les activités où sa valeur ajoutée est la plus forte, notamment en amont en matière de technologies innovantes, de co-conception et de tests d’évaluation ainsi que dans des actions de valorisation et soutien.

Lancement de la chaire Numérique, Handicap & Education

Une chaire de recherche intitulée « Be4Child » est fondée sur le thème « Numérique, Handicap & Education : Troubles neurodéveloppementaux ». Elle concerne les enfants âgés de 3 ans ou plus, dits « typiques », ayant des troubles neurodéveloppementaux ou des troubles spécifiques des apprentissages (troubles du spectre autistique, « dys »). Cette recherche sera appliquée en milieu médical et scolaire.

Les objectifs de cette formation seront d’étudier l’impact du numérique sur les processus socio-cognitifs et les interactions homme-machine mais aussi de nourrir la réflexion sur les nouveaux usages du numérique, dans le champ du handicap et de l’éducation, chez les enfants.

Quatre thèmes seront abordés :

  • La détection précoce de troubles neurodéveloppementaux
  • L’évaluation des approches et des outils
  • La remédiation cognitive et/ou comportementale
  • Les regards croisés entre numérique, neurosciences et sciences humaines et sociales

En effet, l’outil numérique ouvre de nouvelles perspectives. Il est actuellement utilisé pour développer de nouvelles approches permettant d’accompagner les enfants dans leurs apprentissages comme la lecture et l’écriture. Mais plus encore, il pourrait détecter, à grande échelle, les enfants ayant des difficultés liées à des troubles neurodéveloppementaux ou encore aider les enfants porteurs de handicap, à compenser leurs difficultés par des approches thérapeutiques personnalisées.

L’outil numérique jour un rôle de dispositif de soutien socio-éducatif et thérapeutique.

Le GHU Paris entre ainsi aujourd’hui dans une nouvelle alliance académique et scientifique d’excellence, au service des thérapeutiques et solutions hospitalières d’avenir.