Bannière du GHT Paris

Le GHU Paris entre dans une logique verte !

Les transports sont responsables de 33 % de la consommation d’énergie finale en France. [1]

C’est de loin, le secteur le plus polluant devant (dans l’ordre) le chauffage des bâtiments, l’agriculture, les industries et la production d’énergie, ainsi que le brûlage à l’air libre des déchets (déchets verts, du BTP…).

Les transports routiers diesel sont les principaux polluants car ils émettent 63% de gaz à effet de serre (comparé à l’ensemble des transports).

Dans un hôpital, le service transport est très important : les ambulances, les transports logistiques pour le matériel, les fournitures, les repas et les voitures des employés génèrent un traffic véhicules significatif.

Dans une logique verte, le GHU Paris a mis en place des actions afin de réduire la pollution quotidienne de sa flotte automobile :

14 camions de transports dont 6 camions frigorifiques ont été renouvelés le 1er janvier 2019 atteignant ainsi le 3ème niveau de la certification des véhicules « crit’air ».  

Le parc automobile a également été en grande partie renouvelé par l’achat et la location de véhicules électriques pour les transports sanitaires, les interventions des équipes techniques et informatiques et les responsables de l’établissement.

Le GHU Paris est en train de déployer un pool de véhicules partagés.


[1] Chiffres ADEME : https://www.ademe.fr/expertises/mobilite-transports/chiffres-cles-observations/chiffres-cles