Bannière du GHT Paris

Projet médico-soignant

UNE STRATEGIE DE SANTE PUBLIQUE

Le GHU Paris rassemble le Centre Hospitalier Sainte-Anne dont le Pôle Neuro-Sainte-Anne, l’Etablissement Public de Santé Maison Blanche, et le Groupe Public de Santé Perray Vaucluse. Il s’agit du premier groupe dédié spécifiquement à la psychiatrie adulte et infanto-juvénile et aux neurosciences. Le GHU Paris regroupe 170 structures réparties sur 94 sites. Avec une file active totale de 60 000 patients, c’est 1 parisien sur 40 qui a recours aux services du GHU Paris. Ses missions se concentrent autour de 5 objectifs clés, en lien avec la politique sanitaire francilienne, dans une volonté de réduction des inégalités de santé : proximité, coordination, hospitalité, innovation et qualité.
Depuis 2014, les trois établissements-membres sont en direction commune; ils travaillent en relation étroite avec l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Depuis de nombreuses années, le projet médico-soignant est conçu en étroite collaboration avec les partenaires historiques que sont l’ASM 13 et les secteurs parisiens des hôpitaux Saint-Maurice.
Doté de 9 services hospitalo-universitaires, le GHU Paris est le creuset d’une recherche et d’un enseignement de haut niveau en partenariat avec les universités Paris Descartes et Paris Diderot.
Les hôpitaux du GHU Paris, où ont été découverts les premiers neuroleptiques, où la stéréotaxie a débuté, où les premières structures libres qui préfigureront le secteur ont vu le jour, continuent d’être des lieux d’innovation dans toutes les pathologies associées au système nerveux.
L’offre de soins du GHU Paris répond à toutes les étapes du parcours patient en santé mentale et en neurosciences, depuis la phase aigüe (l’urgence), à la prise en charge de proximité via les structures de secteur et, selon l’acuité des troubles, jusqu’aux prises en charge spécialisées. L’ensemble de la stratégie du GHU Paris, que ce soit l’évolution des systèmes d’information, les projets architecturaux et patrimoniaux ou encore la réorganisation des services logistiques et administratifs, contribue à la mise en œuvre de son projet de santé publique : rapprochement des lieux de soins des lieux de vie, amélioration des parcours de soins, réduction des inégalités de santé, développement de la recherche et priorisation des moyens dans les services de soins.
Dans cette optique, et fort des collaborations historiques très étroites entre les acteurs hospitaliers et sanitaires du territoire, le GHU Paris a élaboré un projet médical et un projet soignant et socio-éducatif partagés. Ils s’appuient à la fois sur les dispositifs garantissant l’accessibilité aux soins et sur 8 filières considérées prioritaires par l’ARS Ile de France.

 

>> Télécharger le projet médical et le projet soignant du GHU Paris <<

NOS OBJECTIFS AU SERVICE DES PATIENTS

  • Contribuer à des parcours de soins fluides et coordonnés
  • Poursuivre la rationalisation de l’organisation territoriale sanitaire en psychiatrie
  • Positionner le pôle Neurosciences comme atout majeur
  • Promouvoir la recherche au cœur du développement de la psychiatrie de demain
  • Optimiser les fonctions support pour dégager des marges de manœuvre sanitaires
  • Adapter le patrimoine aux réalités du Projet de Soins
  • Développer un système d’information ouvert et communiquant
  • Renforcer la démocratie sanitaire et la citoyenneté

 

UN APERÇU DE NOS REALISATIONS

  • Une charte pour les Centres Médico-Psychologiques garantissant l’accueil sans RDV, l’attribution d’une équipe pour chaque usager, une ouverture deux soirs par semaine jusqu’à 20h
  • Un réseau précarité à l’échelle de la capitale
  • La création d’une unité d’hospitalisation pour les pré-adolescents
  • La création d’un hôpital de jour en soins somatiques pour tous les patients pris en charge au sein du GHU
  • Des coordinations de territoire pour interagir avec tous les partenaires
  • La mise en synergie des prises en charge pour les rendre accessibles à tous les parisiens : éducation thérapeutique (avec des programmes innovants comme « Profamille », remédiation cognitive, …)
  • Des journées de formation professionnelle, dont un colloque dédié en partenariat avec la Ville de Paris lors des Semaines d’Information en Santé Mentale
  • Des travaux de recherche et d’épidémiologie pour mettre à disposition des professionnels de santé un ensemble de données pertinentes pour l’étude de la population
  • La création d’une Permanence d’Accès aux Soins en odontologie pour les patients suivis en psychiatrie
  • Une convention-cadre avec le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris pour le suivi et l’évaluation de patients psychiatriques en EHPAD
  • Une expérimentation de parcours de soins innovants en lien avec l’EHESP