L'écosystème recherche

La recherche au GHU Paris : le film (English)

L’ambition du GHU « Paris – psychiatrie & neurosciences » est de mieux décrire, mieux comprendre le cerveau et ses pathologies pour mieux prévenir et mieux soigner grâce à sa vision stratégique d’intégration des recherches, tant fondamentales que cliniques, en psychiatrie et en neurosciences.

La recherche au sein du GHU Paris, c’est :

  • 10 Services hospitalo-universitaires
  • 150 publications par an
  • Une orientation recherche clinique & fondamentale en site intégré, dotée d’une Délégation à la Recherche Clinique et à l’Innovation (DRCI)
  • Des affiliations à l’Université Paris DescartesParis Diderot et l’Institut Pasteur
  • Un site abritant l’Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris (IPNP) avec une dizaine d’équipes INSERM
  • Une implication dans la recherche médicale, soignante, et dans l’innovation organisationnelle

Au sein du GHU Paris, chercheurs et praticiens sont en lien étroit pour favoriser une émulation collective et un ancrage concret dans les problématiques des patients. Les principaux axes de recherche sont les suivants  :

En psychiatrie

  • Psychoses et remédiation cognitive
  • Dépression résistante et psychopharmacologie
  • TCA et alcoologie
  • Urgences et addictions comportementales
  • Santé mentale, rétablissement, destigmatisation et inclusion

En neurosciences 

  • Plateforme d’imagerie multimodale
  • Pathologies vasculaires et neurocognitives
RECHERCHE FONDAMENTALE

Le GHU Paris a pour atout fondamental du site de disposer d’un centre de recherche fondamentale adossé aux équipes cliniques de l’hôpital, aux files actives de patients et aux installations de recherche clinique (Plateau d’imagerie cérébrale, collections et ressources biologiques),qui a pour part d’étudier :
- la physiopathologie des maladies psychiatriques (schizophrénie, troubles de l’humeur ou du comportement),
- la vulnérabilité liée aux troubles psychiatriques et addictifs
- les accidents vasculaires cérébraux, troubles cognitifs liés au vieillissement cérébral
Il s’agira également de développer de nouvelles approches thérapeutiques et d’identifier des marqueurs cognitifs ou prédictifs.

RECHERCHE TRANSLATIONNELLE

Le GHU Paris, exemple unique d’hôpital entièrement consacré aux maladies mentales et neurologiques, développe une recherche translationnelle originale sur la base de l’expertise conjuguée des cliniciens et des chercheurs au contact direct des patients et de leur famille. Il s’agit de traduire les connaissances issues de la recherche fondamentale à la clinique ou à l’inverse de contribuer à l’élaboration de questions scientifiques à partir d’observations cliniques.

RECHERCHE CLINIQUE ET PARAMEDICALE

- Psychiatrie (troubles psychotiques, schizophrénie, troubles bipolaires, dépression, addictions et troubles du comportement alimentaire)
- Neurosciences (Neurovasculaire, neurologie de la mémoire et du langage, neurophysiologie, Epileptologie, Neuro-Imagerie, Neuro-Oncologie, Neuropathologie expérimentale)

RECHERCHE EN SANTE PUBLIQUE

La thématique Santé publique, également très présente sur le site Sainte-Anne, inclut à la fois l’ensemble des disciplines scientifiques qui concourent à la recherche clinique et en santé publique :
- études observationnelles (épidémiologie, suivi de cohortes…)
- études sur les données de santé
- études médico-économiques
- études en sciences humaines et sociales