Institut de Formation en Soins Infirmiers du Perray

PS Perray-Vaucluse - BP13 - 91360 Epinay sur Orge
Tél. : 01 69 25 43 16
secretariat-ifsi@ghu-paris.fr
Ouverture sans interruption de 8H30 à 17H30

L’Institut de Formation en Soins Infirmiers (I.F.S.I) est rattaché au Groupe Hospitalier Universitaire (GHU) Paris Psychiatrie & Neurosciences situé à Epinay sur Orge. (Face à la gare S.N.C.F de Sainte Geneviève des Bois)

L’I.F.S.I a ouvert ses portes en 1955, tout d’abord spécialisé dans la formation des étudiants en soins infirmiers de secteur psychiatrique, depuis 1992, l’institut forme les étudiants infirmiers à l’exercice de la profession infirmière et à l’obtention du Diplôme d’Etat d’Infirmier.

Un peu d’histoire

Le Groupe Public de Santé Perray-Vaucluse (G.P.S.P.V.) est un Etablissement Public de Santé, spécialisé en psychiatrie. Sous la direction de l’architecte Bouteleu, en 1865, la construction d’un asile d’aliénés pour le département de la Seine a été construite sur un domaine de 107 hectares qui s’appelait autrefois la Gilquinière.
L’asile fut inauguré le 23 janvier 1869 pour recevoir 1000 malades. Lié à la nécessité de rapprocher les patients de leur lieu de vie, le 11 février 2004, l’hôpital Henri Ey, situé au 15 avenue de la Porte de Choisy à Paris fut inauguré.

La formation des infirmiers (ères) sur le site spinolien remonte à 1920.
La formation en soins infirmiers se structure progressivement avec l’ouverture dès 1955 d’un centre de formation. Le centre de formation des élèves infirmiers de secteur psychiatrique fut agréé le 10 mai 1978 pour assurer la formation de 50 élèves.

Devenu dès 1992 un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), il a été agréé à nouveau le 13 juin 1995 pour former des étudiants en soins infirmiers. Il répond aux demandes de formation infirmière au niveau local, départemental, mais aussi au niveau régional, national voire européen. De 60 étudiants en soins infirmiers en 1992, depuis 2002, il est habilité à accueillir 100 étudiants par promotion.

La réforme de 1992 a amené sans conteste d’importantes modifications au niveau de l’équipe de cadres formateurs du fait de la réduction significative de la formation des soins en psychiatrie. Ainsi l’équipe s’est étoffée de cadres formateurs issus du secteur des soins généraux.

Soucieuse depuis 2004, d’assurer une offre de formation de qualité aux étudiants et par la même de mettre sur le marché du travail des professionnels polyvalents et compétents, la Direction de l’institut de formation s’est engagée, avec l’ensemble des membres de l’équipe, dans une démarche d’amélioration continue des prestations offertes à ces derniers.

  • L'ENVIRONNEMENT DE L'INSTITUT DE FORMATION

La réforme des études infirmières a modifié l'organisation entre l'Agence Régionale de Santé (ARS) et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) au 1er avril 2010. La mise en oeuvre de la formation implique plusieurs partenaires qui doivent se concerter et conjuguer leurs actions : l'ARS, le Conseil Régional d'Ile de France et la DRJSCS.

La tutelle de l'Ifsi est exercée par :

L'agence régionale de santé de l'Ile de France pour :

  1. La gestion des épreuves de sélection
  2. L'autorisation d'ouverture et de renouvellement des instituts (avis)
  3. L'agrément des directeurs (avis)

Le Conseil régional d'Ile de France (loi n°204-809 du 13 août 2004 relative aux libertés et coresponsabilités locales) pour :

  1. Le budget versé par le CRIDF, perçu par le GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences est attribué au fonctionnement de l'Institut de formation
  2. L'autorisation d'ouverture et de renouvellement des instituts (décision)
  3. L'agrément des directeurs (décision)
  4. La détermination des quotas

La Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale pour :

  1. La présidence des jurys de certification
  2. Le contrôle pédagogique des IFSI

Le GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences pour :

  1. La gestion des personnels, du budget et l'investissement de l'IFSI
  • PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE

L'IFSI fait partie du Groupement de Coopération Sanitaire "Ile de France" regroupant 33 IFSI d'Ile de France. De ce GCS, 7 IFSI sont rattachés à la Faculté de Paris Sud 11. Du partenariat avec la faculté Paris Sud, un Département Universitaire de Formation en Sciences Infirmières a été créé.

Quelques extraits du projet pédagogique :

Le projet pédagogique de l’IFSI est présenté aux membres de l'instance compétente pour les orientations générales de l'institut. Il fait l’objet d’une communication orale aux étudiants, dès leur entrée en formation. Un exemplaire écrit est mis à leur disposition à la bibliothèque de l’Institut.

  • LES MISSIONS DE L'INSTITUT DE FORMATION
  • Le périmètre d’application est celui de la formation initiale en soins infirmiers, aussi l’institut a pour projet de poursuivre l’œuvre entreprise en la développant dans le sens impulsé par la réforme de 2009.
Les orientations de la formation prennent en compte
  • L’évolution de la société
  • L’évolution des besoins de santé
  • L’émergence de nouvelles demandes
La conception générale de la formation

Elle repose sur :

  • La philosophie et la conception des soins relevant du domaine de compétences infirmières.
  • Les concepts de l’homme, de la santé, de la maladie, la mort, l’environnement, les valeurs professionnelles.

DEFINITION DU SOIN :

C’est une réponse professionnelle

  • Appropriée à un besoin de santé ressenti ou exprimé par une personne ou un groupe, dans un cadre institutionnel donné.
  • Elaborée en coordination avec d’autres professionnels et les usagers eux-mêmes pour une action concertée et adaptée.Permettant d’accroître, de promouvoir, de restaurer, de maintenir un équilibre de vie chez une ou des personnes présentant ou non des perturbations bio-psycho-sociales dans un environnement en perpétuelle mouvance.
  • Favorisant par l’accompagnement jusqu’aux derniers instants de la vie, la gestion du handicap, l’engagement et le soutien des personnes, des familles et des groupes communautaires afin d’accroître leur responsabilité quant à leur santé.

Les concepts sur lesquels se fondent le soin sont :

  • L’Homme
  • La santé La maladie
  • La mort L’environnement

LES VALEURS

Trois valeurs fondamentales sont retenues par les membres de l’équipe.

Les valeurs concernent tous les aspects « du prendre soin » qui lui-même est considéré par son auteur comme une valeur. D’autres peuvent s'exprimer par :

  • Le respect de l’autre
  • La conscience professionnelle et individuelle
  • La responsabilité
LES CHOIX PEDAGOGIQUES

La formation est une formation professionnelle aussi notre intention est de former des infirmiers compétents, responsables et engagés capables de répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluri professionnalité.

  • La compétence suppose la détention de connaissances et d’aptitudes approfondies et incontestables. Elle représente une ardente obligation à l’égard non seulement de la personne soignée et de son environnement, mais aussi vis à vis des pairs, du corps médical, de l’employeur et du corps social.
  • La responsabilité en constitue le prolongement naturel. Garant de ses propres actions et de celles des personnes qu’il encadre, l’infirmier doit exercer pleinement cette notion de responsabilité, donc l’assumer.

  • L’engagement signifie prendre sa part et intervenir sur les problèmes de la santé et de la profession.Pour susciter au maximum les conditions nécessaires permettant d’atteindre l’objectif assigné, il y a lieu de développer une méthodologie permettant véritablement à l’étudiant de prendre en charge sa formation et poursuivre des objectifs individuels. La confrontation au cours des stages à des situations, des comportements, nécessite une connaissance suffisante de soi et des autres autorisant alors l’exercice de la fonction de soignant avec suffisamment de maîtrise et d’efficacité.

Favoriser une pédagogie de la motivation et de la réussite constitue l’enjeu fondamental de cette formation.

Des choix ont été privilégiés, déclinés dans le projet pédagogique pour favoriser l’articulation entre :

  • Les objectifs de la formation : le développement de compétences au terme de la formation.
  • Les principes pédagogiques : les méthodes et les moyens pédagogiques.
  • Les pratiques professionnelles : la réalité professionnelle.

Ce qui invite à une collaboration des trois acteurs de la formation :

  • L’étudiant
  • Le cadre de santé formateur de l’IFSI
  • Les professionnels de tout champ d’exercice

Garantissant une maturité professionnelle et l’émergence d’un nouveau profil infirmier, plus polyvalent pour une réponse plus adaptée aux besoins de santé des populations.

L’étudiant

Est une personne responsable qui :

  • a librement choisi de suivre la formation
  • se donne les moyens de réussir
  • s’engage dans un processus de formation

afin de pratiquer l’art du soin.

Ce qui suppose qu’il acquière :

- Des connaissances de nature humaine, scientifique et technique en rapport avec la santé.

- Une maîtrise des supports nécessaires à la pratique infirmière.

- De situer son action dans l’équipe pluridisciplinaire.

- D’exercer et de développer sa capacité d’inférence.

- D’aller à la rencontre de l’autre, de tisser des liens de confiance et de cheminer avec lui dans le cadre d’un projet de soin.

- De tendre vers l’autonomie et de favoriser celle des autres.

- De témoigner d’une présence infirmière forte.

- De chercher continuellement à affiner et à développer son art.

- D’être curieux des « choses de la vie », des nouveautés diverses et expériences vécues par d’autres.

- De chercher à partager et critiquer sa pratique afin de la rendre accessible à d’autres et d’enrichir la sienne* ».* Prendre soin à l’hôpital, W Hesbeen, Inter Edition, Masson, 2005, page 114.

Télécharger: Dans une perspective de progression, l'infirmier (ère) est une personne*: Prendre soin à l'hôpital , W Hesbeen, Inter Edition, Masson, 2005.

Le cadre de santé formateur

L’apprentissage des compétences à l’institut ne se fait pas par compétence et de façon isolée car il y a de fait des liens entre les dix compétences, liens qu’il revient au cadre formateur de faire ou d’aider l’étudiant à faire. Ce dernier accompagne l’étudiant dans ce processus, facilitant la mise en relation des savoirs.

La concertation et le partage  : quelle que soit l’année sur laquelle officient les formateurs permanents, une transversalité est mise en place notamment pour le suivi pédagogique de l’étudiant en stage et pour les regroupements lors des stages. Ainsi tous les cadres formateurs de l’institut participent à l’accompagnement des étudiants de 1ère année.

L’articulation de la formation à la réalité professionnelle : le cadre formateur référent du lieu de stage a pour mission :

 - D’assurer la coordination avec l’établissement d’accueil.

- D’accompagner les équipes dans l’utilisation du référentiel de compétences et des outils de suivi de la formation.

- De contribuer à la formation clinique de l’étudiant et à l’analyse de ses pratiques.

- De communiquer avec le tuteur et le maître de stage afin de suivre le parcours de l’étudiant.

- D’organiser des rencontres avec les étudiants sur les lieux de stage ou l’institut.

- De réguler les difficultés éventuelles.

Le retour sur la pratique, la réflexion, le questionnement sont accompagnés par un professionnel chargé de la fonction tutorale et un cadre formateur de l’institut.

LES MODALITES

Afin de permettre l’acquisition et le développement de chacune des dix compétences, les cadres formateurs, en étroite collaboration avec les intervenants extérieurs et les partenaires de stage, s’appuient sur les principes de progressivité, de transversalité déclinés dans chaque projet pédagogique d’unité d’enseignement relié au projet pédagogique établi pour chaque compétence.

Ces projets sont mis à disposition des étudiants.

PRESENTATION DE LA FORMATION

Définition de la profession d’infirmier (ère):

« Est considéré comme exerçant la profession d’infirmier, toute personne qui en fonction des diplômes qui l’y habilitent, donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical ou bien en application du rôle propre qui lui est dévolu. En outre l’infirmier participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d’éducation de la santé et de la formation ou d’encadrement » Loi du 31 mai 1978. Art 1er L 473 CSP. 

L’infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R. 4311-15 et R.4312-1 à R.4312-49 du Code de Santé Publique. 

L'étudiant en soins infirmiers suit la formation selon l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier.

 LA DUREE DE LA FORMATION

La rentrée a lieu chaque premier lundi du mois de septembre 

La durée totale de la formation est de 3 ans, soit 6 semestres de 20 semaines. 

  • 2100 heures en institut de formation en soins infirmiers
  • 2100 heures en stages
  • 900 heures de travail complémentaire 

SEMESTRES

INSTITUT

STAGES

VACANCES

Semestre 1

15 semaines

5 semaines

2  semaines

Semestre 2

10 semaines

10 semaines

10 semaines

Semestre 3

10 semaines

10 semaines

2  semaines

Semestre 4

10 semaines

10 semaines

10 semaines

Semestre 5

10 semaines

1 0 semaines

2 semaines

Semestre 6

5 semaines

15 semaines

2 semaines

Total

I =  60 semaines

S = 60 semaines

V = 28 semaines

La formation est organisée avec une alternance de cours, travaux dirigés, travaux pratiques en institut de formation et de stages en établissements publics de santé, en établissements privés de santé, hospitaliers et extra hospitaliers, sur la base de 35 heures par semaine. 

Cette articulation permet d’acquérir les dix compétences liées à l’exercice professionnel : 

1. Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier 

2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers

3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens 

4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique 

5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 

6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins

7. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle 

8. Rechercher et traiter lde données professionnelles et scientifiques 

9. Organiser et coordonner des interventions soignantes 

10. Informer et former des professionnels et des personnes en formation 

Les cinq premières compétences sont dites au cœur du métier les cinq dernières sont qualifiées de transversales 

59 unités d’enseignement  (UE) en lien les unes avec les autres contribuent à l’acquisition de ces dix compétences. Elles couvrent six champs : 

1. Sciences humaines, sociales et droit 

2. Sciences biologiques et médicales 

3. Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes 

4. Sciences et techniques infirmières, interventions 

5. Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière

6. Méthodes de travail 

Les stages

Quatre types de stages sont prévus :

1. Soins de courte durée : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et     hospitalisées dans des établissements publics ou privés. 

2. Soins en santé mentale et en psychiatrie : l’étudiant s’adresse à des personnes  hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie. 

3. Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement. 

4. Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie ( domicile, travail, école..)

LE DISPOSITIF DE VALIDATION

Le référentiel formation est écrit sous une forme universitaire.

Des ECTS ( système européen de transfert de compétences) sont attribués aux unités d’enseignement et aux stages.

Chaque semestre, l’étudiant doit valider 30 ECTS soit 180 ECTS à l’issue des 6 semestres de formation. 

Ces 180 ECTS sont répartis en 120 ECTS pour la formation en institut de formation et en 60 ECTS pour la formation en stage.

La validation de chaque compétence s’obtient de façon cumulée :

1. Par la validation de la totalité des UE en relation avec la compétence 

 2. Par l’acquisition de l’ensemble des éléments de la compétence évaluée lors des stages

 3. Par la validation des actes, activités et techniques de soins évalués soit en stage soir à l’institut de formation.

L’évaluation  des savoirs est réalisée par un contrôle continu et régulier tout au long du parcours de l’étudiant. 

L’évaluation des compétences en stage est faite au moyen d’un portfolio, document appartenant à l’étudiant, permettant de suivre sa progression. Les éléments sont inscrits par l’étudiant, les responsables de son encadrement en stage, maître, tuteur de stage. 

La progression des apprentissages est évaluée chaque semestre par le cadre formateur de l’IFSI, référent de son suivi pédagogique. 

Une commission d’attribution des crédits, sous la responsabilité du directeur de l’IFSI se réunit au terme de chaque semestre. Elle est composée de cadres formateurs référents, de représentants de l’enseignement universitaire, de représentants des tuteurs de stage. 

Cette commission se prononce sur l’attribution des ECTS et sur la poursuite du parcours de l’étudiant.

Lors du dernier semestre, les résultats sont présentés devant le jury d’attribution du diplôme d’Etat d’infirmier. 

Le diplôme d’Etat d’infirmier s’obtient par l’acquisition de 180 ECTS. Il vaut grade de Licence et s’inscrit dans le dispositif universitaire Licence-Master-Doctorat.

LES MOYENS

Les cours magistraux se déroulent en amphithéâtre.

Tous les enseignements en lien avec les compétences ci-après sont en présence obligatoire, car ces compétences sont dites « au cœur du métier ».

  • Compétence 1 : « Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier »
  • Compétence 2 : « Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers »
  • Compétence 3 : « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens »
  • Compétence 4 : « Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique »
  • Compétence 5 : « Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs »

Les enseignements concourant à l’acquisition et au développement des cinq dernières compétences ci-dessous, compétences dites transversales mais nécessaires à l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier seront soit en présence facultative soit en présence obligatoire. Les étudiants en seront informés.

  • Compétence 6 : « Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins »
  • Compétence 7 : « Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle »
  • Compétence 8 : « Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  • Compétence 9 : « Organiser et coordonner des interventions soignantes »
  • Compétence 10 : « Informer et former des professionnelles et des personnes en formation »
Travaux dirigés

Animés par des cadres de santé formateurs.

Présence obligatoire des étudiants

Organisés en petits groupes permettent :

·d’approfondir,

·de compléter les connaissances dispensées sous forme magistrale,

·d’en acquérir de nouvelles,

·de réaliser des exposés,

·de travailler sur des textes, des situations de soins ou des situations cliniques

Travaux pratiques

En salle prévue à cet effet.

Animés par des cadres de santé formateurs.

Présence obligatoire des étudiants.

Organisés en petits groupes permettent :

- de mettre l’étudiant en situation active

- de développer le sens de l’observation et de prise de décision

- de confronter théorie et pratique

- de faciliter l’acquisition de compétences pratiques

- de retenir l’attention

- de montrer comment il convient de s’acquitter d’une tâche

- de développer un sentiment de confiance en soi

- de développer la dextérité

Temps de travaux personnels guidés

Guidés par les cadres formateurs

Permettent aux étudiants :

  • de réaliser des recherches,
  • de préparer des exposés,
  • de réaliser des travaux demandés
  • de rencontrer leur formateur dans le cas de suivi pédagogique individualisé.
Les suivis pédagogiques individualisés :
  • Prise de rendez-vous au moins 48 heures à l’avance avec le cadre formateur responsable du suivi pédagogique pour fixer le jour, l’heure, l’objet de ce rendez-vous.
  • Aide aux apprentissages
Les Professionnels de tout champ d'exercice.

Travail en étroite collaboration entre ces derniers, les cadres de santé formateurs et l’étudiant

LA STRUCTURE DU DISPOSITIF DE FORMATION

Chaque rentrée est fixée au 1er lundi du mois de septembre. La durée de la formation est de trois ans soit 6 semestres de 20 semaines ou 4200 heures sur la base de 35 heures semaines.

Télécharger : La structure du dispositif de formation

La structure du dispositif de formation comprend :

Les compétences nécessaires à l’exercice du métier infirmier à savoir :

Compétence 1 : « Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier»

Compétence 6 : « Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins »

Compétence 2 : « Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers »

Compétence 7 : « Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle »

Compétence 3 : « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens »

Compétence 8 : « Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques »

Compétence 4 : « Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique »

Compétence 9 : « Organiser et coordonner des interventions soignantes »

« Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs »

Compétence 10 : « Informer et former des professionnelles et des personnes en formation »

Chaque compétence fait l’objet d’un projet pédagogique construit en collaboration avec les éventuels intervenants et/ou les professionnels de « terrains » et les cadres de santé formateurs.

L’étudiant peut consulter le recueil de textes relatif à la formation à la bibliothèque de l’institut.

Des unités d’enseignement (UE) en lien les unes avec les autres et contribuant à l’acquisition des compétences sont à organiser tout au long des six semestres. Elles couvrent six champs :

UE 1

Sciences humaines, sociales et droit

UE 2

Sciences biologiques et médicales

UE 3

Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes

UE 4

Sciences et techniques infirmières, interventions

UE 5

Intégration de savoirs et posture professionnelle infirmière

UE 6

Méthodes de travail

Chaque unité fait l’objet d’un projet pédagogique que l’étudiant peut consulter à la bibliothèque de l’institut de formation.

Des stages

Ils ont une durée de 60 semaines, soit 2100 heures pour les trois ans, sur la base de 35 heures/semaine

En 1ère année:

15 semaines, soit : 5 semaines en S1 et 10 semaines en S2

En 2ème année :

20 semaines, soit : 10 semaines en S3 et 10 semaines en S4

En 3ème année :

25 semaines, soit : 10 semaines en S5 et 15 semaines

S 1 :

septembre à février

22 semaines

20 semaines de formation

S 2 :

février à fin août

30 semaines

20 semaines de formation

S 3 :

septembre à février

22 semaines

20 semaines de formation

S 4 :

février à fin août

30 semaines

20 semaines de formation

S 5 : septembre à février

22 semaines

20 semaines de formation

S 6 :

février à juillet

22 semaines

20 semaines de formation

S

I

V.

S

I

V

S

I

V

S

I

V

S

I

V

S

I

V

5

15

2

10

10

10

10

10

2

10

10

10

10

10

2

15

5

2

1ère année

2ème année

 

 

 

3ème année

 

 

 

IFSI : 60 semaines Stages : 60 semaines Vacances : 28 semaines

Il est prévu quatre types de stage :

Soins de courte durée : l’étudiant s’adresse à des personnes atteintes de pathologies et hospitalisées dans des établissements publiques ou privés

Soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation : l’étudiant s’adresse à des personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou d’une surveillance constante et des soins en hébergement

Soins en santé mentale et en psychiatrie : l’étudiant s’adresse à de personnes hospitalisées ou non, suivies pour des problèmes de santé mentale ou de psychiatrie

Soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie : l’étudiant s’adresse à des personnes ou des groupes qui se trouvent dans des lieux de vie.

Pendant les stages l’étudiant se trouve confronté à la pratique soignante auprès des patients. Il se forme en réalisant des activités et en les analysant au sein des équipes.

Les savoirs théoriques, techniques, organisationnels et relationnels utilisés dans les activités sont mis en évidence par les professionnels qui encadrent les étudiants et par les cadres formateurs référents du suivi pédagogique dans les rencontres avant, pendant et après la mise en stage.

Le retour sur la pratique, la réflexion et le questionnement sont accompagnés par un professionnel chargé de la fonction tutorale et le cadre formateur.

L’étudiant devra présenter dès le premier jour de son stage le portfolio. Il devra le remplir avant, pendant et après chaque stage.

Chaque semestre le cadre formateur responsable du suivi pédagogique de l’étudiant fait le bilan des acquisitions de celui-ci.

Il conseille l’étudiant et le guide pour la suite de son parcours.

Il peut être amené à modifier le parcours de stage au vu des éléments contenus dans le portfolio.

L’EVALUATION

Le diplôme d’Etat s’obtient par l’obtention de 180 ECTS correspondant à l’acquisition des dix compétences et répartis comme suit : Enseignements en institut de formation 120 ECTS dont :

- Sciences contributives au métier d’infirmier : 42 ECTS

- Sciences et rôles infirmiers : 66 ECTS

- UE transversales : 12 ECTS

Enseignements cliniques 60 ECTS

Chaque compétence s’obtient de façon cumulée :

- Par la validation de la totalité des UE en relation avec la compétence

- Par l’acquisition de l’ensemble des éléments de la compétence évalués en stage

- Par la validation des actes, activités et techniques de soins évalués soit en stage soit en institut de formation

L’acquisition des UE s’opère selon des principes de capitalisation ou de compensation. Les UE sont définitivement acquises et capitalisables dès lors que l’étudiant a obtenu la moyenne à chacune d’entre elle, ou par application des modalités de compensation.

La compensation des notes s’opère entre deux UE d’un même semestre en tenant compte des coefficients attribués aux UE, à condition qu’aucune des notes obtenues pour ces UE ne soit inférieure à 9 / 20.

Les UE qui donnent droit à compensation entre elles sont :

Au 1er semestre :

UE 1.1 : Psychologie, sociologie, anthropologie et UE 1.3 Législation, éthique, déontologie

UE 2.1 Biologie fondamentale et UE 2.21 cycles de la vie

UE 2.10 Infectiologie e hygiène et l’UE 2.11 Pharmacologie et thérapeutiques

Au 2ème semestre :

UE 1.1 : Psychologie, sociologie, anthropologie et UE 1.2 Santé Publique et économie de la santé

UE 3.1 : Raisonnement et démarche clinique infirmière et l’UE 3.2 Projet de soins infirmiers

Au 3ème semestre :

UE 3.2 Projet de soins infirmiers et UE 3.3 Rôles infirmiers, organisation du travail et inter professionnalité

UE 4.2 Soins relationnels et UE 4.6 Soins éducatifs et préventifs

Au 4ème semestre :

UE 3.4 Initiation à la démarche de recherche et UE 3.5 Encadrement de professionnels de soins

UE Soins d’urgence et UE 4.5 Soins infirmiers et gestion de risques

Au 5ème semestre :

UE 4.2 Soins relationnels et UE 4.7 Soins palliatifs et fin de vie.

Modalités pratiques :

Les dates des évaluations seront communiquées aux étudiants au début de chaque semestre.

L’attribution des ECTS en lien avec les unités d’enseignements et les stages sera réalisée dans le cadre de la commission d’attribution des ECTS

L'équipe est composée de personnels pédagogique, administratif et logistique permanents, placée sous la responsabilité de la Direction de l'IFSI.

Cliquez ici pour télécharger l'organigramme de l'IFSI au 1er septembre 2019

- Adjointe à la Direction de l'IFSI : 01 69 25 44 58

- Coordinatrice pédagogique

- Quatorze cadres de santé formateurs

- Documentaliste : 01 69 25 44 39

- Trois secrétaires : 01 69 25 43 16

Mettant à disposition des étudiants (es) :

   >> Leurs expériences professionnelles diversifiées, en psychiatrie, en chirurgie, en médecine, en gériatrie, en oncologie, en pédiatrie, en réanimation, en bloc opératoire ...
  >>  Leurs expertises dans le domaine de la santé et des soins : licence ou master en ingénierie de la santé, licence ou maîtrise en sciences de l’éducation...
  >>  Leurs expertises dans le domaine des TIC.

- Agent du Service Hospitalier

L’IFSI est implanté à l’entrée de l’Hôpital du Perray, dans un cadre verdoyant de 120 hectares, à proximité de la gare SNCF de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Il est agréé pour 100 places : 67 places Parcoursup, 20 places AS-AP et 13 places Formation Professionnelle Continue (FPC)

L'IFSI est composé de trois bâtiments : Rotonde, Cèdre et Marronniers

Les locaux Rotonde et Marronniers comprennent un hall d’entrée avec distributeur de boissons, des salles de cours avec vidéo projection et audio visuel, des salles de travaux pratiques, équipées en matériel médico-chirurgical et en matériel pour les soins d’urgence, une salle de simulation, une bibliothèque-CDI avec plus de 4000 ouvrages et de nombreux abonnements papier et électroniques à des revues professionnelles et 16 postes informatiques et imprimante avec un accès à internet. Ouverture du lundi au vendredi.

  • Transport en commun :

RER C gare de Sainte Geneviève des Bois (à 20 minutes de la gare d’Austerlitz)
L’entrée de l’Hôpital Perray-Vaucluse se trouve en face du parking de la gare de Sainte Geneviève des Bois.

  • Accès routier :

- RN 20 : Sortie Centre commercial de la Ville du Bois, direction Villiers sur Orge / Sainte Geneviève des Bois

- A6 - E15 : Sortie Savigny - Epinay sur Orge

- N104 : Sortie Sainte Geneviève des Bois

Pour trouver votre itinéraire : cliquez ici

  • Restaurant

Les étudiants(es) ont la possibilité de prendre leur repas au restaurant du personnel situé à 100 mètres de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers.

Horaires d’ouverture :

Du lundi au vendredi de 11h30 à 14h00.

Tarif :

Déjeuner comprenant : entrée, viande, légumes, fromage, dessert, boisson et pain : tarif CROUS

Accès au self :

Badge d’accès remis par le service informatique du GHU, à présenter à chaque passage.

En cas de perte ou détérioration : Remboursement obligatoire

Facturation

Au terme de chaque mois, une facture est éditée par le service informatique et envoyée à chaque étudiant(e) qui se doit de l’honorer dès réception.

  • Logement

http://urhaj-idf.fr/

Possibilité d’obtention  Aides Personnalisées au Logement :

- Au C.R.O.U.S (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires), 39 rue Bernanos 75231 PARIS Cedex 05.

- A l’U.N.E.L (Union Nationale des Etudiants Locataires), 120 rue Notre-Dame des Champs 75006 PARISL -  propose un service logement réservé aux étudiants. A consulter sur place moyennant une cotisation.

- A la mutuelle des étudiants, Service logement IDF, 25 rue Tiphaine 75015 PARIS

  • Bourses

Des bourses peuvent être accordées par le Conseil régional  sous certaines conditions.

Qui peut prétendre au bénéfice d’une bourse ?

  • Les étudiants en formation initiale.
  • Sans condition d’âge.

Ce sont généralement :

  • Des personnes vivant chez leurs parents mais ne percevant aucune ressource.
  • Des personnes disposant d’un logement mais ne percevant aucune ressource.
  • Des personnes vivant des aides de la CAF ( API, allocations logement, allocations familiales..).
  • Des personnes inactives non salariées vivant des revenus du conjoint/concubin.
  • Des personnes vivant de pension alimentaire des parents.
  • Des personnes vivant de prêts ou de leurs économies.
  • Des demandeurs d’emploi non indemnisés…

Info bourse dans "documents à télécharger"

Planning 2020

Informations pratiques

Bourse

S'inscrire à l'IFSI