Bannière du GHT Paris

[Publication] Anorexie: le regard (insight) porté sur sa maladie influe sur son évolution

Une nouvelle étude, menée par les équipes de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale (CMME) et réalisée pour la première fois sous l’égide de la Fédération Française Anorexie-Boulimie (FFAB) vient d’être publiée dans la revue Psychiatry Research.

L’étude porte sur l’insight (c’est à-dire la capacité à avoir un regard critique sur sa maladie) des personnes atteintes d’anorexie mentale.

La méthode/ La cohorte est composée de 13 centres français spécialisés dans les TCA (Troubles des Conduites Alimentaires) qui ont évalué à deux reprises une centaine de patients souffrant d’anorexie mentale à trois mois d’écart.

Ce que l’on apprend / En plus de la qualité de l’insight, de nombreux facteurs ont été étudiés : cliniques, psychologiques, neuropsychologiques et qualité de vie.

L’étude révèle de manière surprenante qu’à peu près tous les critères s’améliorent réellement en 3 mois… à part l’insight, qui reste très stable. Ceci pouvant expliquer les taux de rechute élevés dans la prise en charge de l’anorexie mentale.

Etant donné la forte corrélation entre l’insight et la thymie (état émotionnel actuel et présence d’une dépression), ce travail souligne l’importance de traiter la forte comorbidité thymique de l’anorexie mentale, afin de lever les difficultés à reconnaitre sa maladie quand on en souffre.

>>> Lien vers la publication