Dans les services

Confection de masques à l'Atelier thérapeutique Hubert Mignot

Publié le

La crise sanitaire a été une période marquée par de nombreux gestes d’entraide mutuelle. L’Atelier Thérapeutique Hubert Mignot (ATHM) a répondu présent à la demande de masques en tissus, lancée sur tout le territoire national.

Pour rappel, cette structure sanitaire, située dans le 4ème arrondissement de Paris (non sectorisée, rattaché au pôle G28), répond aux projets de réinsertion sociale et professionnelle des personnes atteintes de troubles psychiques stabilisés. Elle prépare les patients à une entrée en milieu professionnel protégé ou en Etablissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT). La mission de l'Atelier est double: maintenir et développer les capacités d'autonomie pour faciliter l'insertion et la réinsertion sociale et permettre l'acquisition de compétences professionnelles transférables par une mise en situation de travail liée aux activités de sous-traitance.

C’est naturellement que l’ATHM s’est lancé dans la production de masques sous l’encadrement de Margaux Longépé, ergothérapeute. L’Atelier s’était équipé d’une machine à coudre quelques années auparavant afin d’honorer les commandes de production des clients externes.
Grâce au don de chutes de tissus et après quelques commandes supplémentaires, l’équipe d’animateurs et une dizaine d’usagers se sont attelés à leur confection pendant plusieurs semaines : « Une grande partie des patients ont participé, aussi bien les hommes que les femmes et pour beaucoup, c’était une initiation à la couture. Ils les ont réalisés de A à Z. », nous relate Marion Dutzer, infirmière à l’ATHM. « De plus, la fabrication de ce produit demande de nombreuses étapes qui s’adaptent aux aptitudes de chacun entre la couture, le repassage, la préparation de la livraison, etc… ».
Chaque produit a été personnalisé grâce au travail minutieux et artisanal des patients qui ont confectionné des étiquettes.

Trente-deux masques ont été livrés au foyer intersectoriel et de réinsertion La Métairie, dans le 20ème arrondissement et 40 pour l’ensemble du personnel du pôle 28.

Les retours sont nombreux et extrêmement positifs comme le rapporte Mimi Mumpusa, cadre de santé du Foyer de la Métairie : « Je remercie l'ensemble de l'équipe et les patients pour ce travail formidable. Nous avons eu le privilège d'une livraison sur site par une patiente et l'ergothérapeute jeudi dernier. Cela a été une occasion riche d'échange avec les patients de la Métairie qui étaient tous touchés par ce geste. Le personnel (un peu jaloux!) a apprécié la qualité, la personnalisation et la finition du travail.»
Grâce à cette action, personnels et patients ont été solidaires de ceux qui étaient présents dans les structures médicales en les aidant à se protéger face au virus.