Recherche

La Stimulation Transcrânienne par Ultrasons (TUS), technique prometteuse de neuromodulation non-invasive des régions cérébrales profondes

Dr David Attali, psychiatre au SHU
Pôle Hospitalo-Universitaire Paris 15

Publié le

Une nouvelle technique de neuromodulation non-invasive, par ultrasons focalisés de faible intensité, est actuellement expérimentée en collaboration entre le GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences et le laboratoire Physique pour la Médecine Paris (Inserm, ESPCI Paris, Université PSL, CNRS).

Jusqu’ici, les techniques de stimulations cérébrales permettaient soit une neuromodulation non-invasive superficielle peu ciblée, soit une stimulation profonde ciblée mais invasive (nécessitant une neurochirurgie). La Stimulation Transcrânienne par Ultrasons (TUS) est innovante car elle permet pour la première fois une neuromodulation à la fois non-invasive et ciblée, précise et profonde des structures cérébrales impliquées dans les troubles psychiatriques et neurologiques.

Dans cette étude, la TUS est utilisée en collaboration avec une équipe d’Oxford pour évaluer chez le macaque les mécanismes sous-jacents à la prise de décision, notamment ceux qui déterminent la décision d’agir à un instant précis. La stimulation cérébrale par ultrasons confirme sa sécurité d’emploi et démontre sa capacité à neuromoduler les régions cérébrales profondes impliquées dans ce processus cognitif complexe (cortex cingulaire antérieur et prosencéphale basal).

La possibilité de stimuler des régions cérébrales profondes de façon non-invasive ouvre de larges perspectives thérapeutiques dans le champ des pathologies neurologiques et psychiatriques.

>>> Lire la publication