Pr Jean-Louis Mas reçoit le prix Binet 2020 de la Fondation pour la Recherche Médicale 2020

Le Pr Jean-Louis Mas, chef du service de neurologie du GHU Paris s'est vu distinguer par la Fondation pour la Recherche Médicale en recevant le prix Binet 2020 pour ses travaux au sein de l'équipe INSERM 1266 sur l'AVC. Le Pr Mas est à l'initiative des nouvelles avancées thérapeutiques liées au foramen ovale.

Publié le

Accident vasculaire cérébral : le prévenir, l'expliquer, le traiter

Le Professeur Jean-Louis Mas dirige le service de Neurologie de l’hôpital Sainte-Anne, à Paris et poursuit des recherches cliniques sur les accidents vasculaires cérébraux (AVC) à la tête de son équipe « AVC : déterminants du pronostic, recherche translationnelle, interventions thérapeutiques personnalisées » à l’Institut de psychiatrie et neurosciences de Paris.
Ses travaux visent notamment à optimiser la prévention des AVC et à évaluer des interventions thérapeutiques adaptées aux caractéristiques des patients. La plupart des AVC sont dus à l’obstruction d’une artère cérébrale par un caillot sanguin. De nombreuses maladies sont à l’origine de la formation d’un caillot sanguin, mais dans  30 à 40 % des cas, en particulier avant 60 ans, la cause    est inconnue. Le Professeur Mas a identifié une nouvelle cause d’AVC : la persistance anormale, après la naissance, d’un orifice appelé foramen ovale, situé dans la cloison  séparant les deux oreillettes (cavités cardiaques). Il a aussi identifié un sous-groupe de patients à haut risque de récidive d’AVC. Enfin, il a conduit un essai thérapeutique montrant que la fermeture du foramen ovale par une prothèse réduisait de façon très significative ce risque de récidive.
Le Professeur Mas et son équipe mènent bien d’autres recherches, comme l’optimisation du traitement de la sténose des artères carotides – un rétrécissement de leur diamètre  souvent  en  cause  dans  l’AVC  –,  l’identification des facteurs de réponse aux traitements de l’infarctus cérébral aigu ou l’amélioration des troubles de la dextérité manuelle, une séquelle fréquente des AVC.
Les résultats de ces travaux, dont les patients bénéficient directement, sont largement cités dans les recommanda- tions internationales sur le traitement des AVC.

Parcours
Jean-Louis Mas a été nommé Professeur de neurologie à l’Université Paris Descartes en 1989. Il dirige le service de Neu- rologie de l’hôpital Sainte-Anne, à Paris depuis 1995. Tout au long de sa carrière, il a développé une activité de recherche clinique en lien avec son activité de neurologue spécialisé en pathologie neurovasculaire et sa formation à la méthodologie de la recherche clinique. Cette activité l’a conduit à créer une équipe de recherche universitaire en 2006, devenue en 2009 une équipe Inserm intitulée « Accidents vasculaires cérébraux : déterminants du pronostic, recherche translationnelle, inter- ventions thérapeutiques personnalisées », actuellement inté- grée dans l’Institut de psychiatrie et neurosciences de Paris. Le Pr Mas est actuellement président de la Société française de neurologie et président fondateur de la Fondation pour la recherche sur les AVC depuis 2014.

DISTINCTIONS
2019    Presidential Award, European Stroke Organization
2018    Excellence in Neurology, Sociétés françaises et belges de Neurologie
2017    Prix de l’Académie nationale de médecine
2017    Prix Alain Castaigne, Société française de cardiologie
2013    Prix des études emblématiques des 20 ans du Programme Hospitalier de Recherche Clinique, ministère de la Santé