Du

Shedule -

Journée Internationale de l'Epilepsie

L’épilepsie : une maladie ignorée qui concerne tout le monde

Comitialité, crises convulsives généralisées, haut-mal, grand mal ou mal sacré, l’épilepsie est souvent associée à des stéréotypes qui suscitent l’effroi. En réalité, l’épilepsie peut se présenter par de multiples symptômes qui dépendent de la zone cérébrale perturbée par les crises.

« L’ignorance de ce qu’est l’épilepsie est la 1ère cause de souffrance pour les patients », déplore le  Dr Chassoux, neurologue et responsable de l’Unité d'épileptologie clinique chirurgicale, GHU Paris / Sainte-Anne.Il s’agit pourtant d’une affection fréquente. Nous connaissons tous une personne atteinte d’épilepsie. Mais bien peu savent de quoi il s’agit vraiment.
L’épilepsie fait peur car les crises peuvent survenir à tout moment, brusquement et comme par surprise. Les manifestations sont imprévisibles, étranges, parfois dangereuses, laissant les patients désorientés et leur entourage démuni.
Souvent stigmatisés et victimes de préjugés, les patients peuvent être amenés à cacher leur  maladie, redoutant d’être identifiés comme épileptiques. Devant les difficultés d’insertion sociale et professionnelle, ils se sentent isolés et parfois rejetés.

 

L’épilepsie n’est pas une maladie uniforme : il n’y a pas une épilepsie mais des épilepsies

 


 

Que faire (ou ne pas faire) en cas de crise (tous types) ?