ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL PASS psy Paris

La PASS en milieu psychiatrique a pour mission de faciliter l’accès aux droits et aux soins somatiques des personnes en situation de précarité souffrant d’un trouble psychique sur tout le territoire parisien. L’équipe est composée d’un médecin généraliste à 1/2 ETP (Equivalent Temps Plein), d’une infirmière (1 ETP) et de deux assistants de service social (2 ETP).

Publié le

MISSIONS DU POSTE

Définition de la fonction

Accueil,  conseil, orientation, accompagnement social des patients et de leurs familles

Activités permanentes

Ø Actions auprès des professionnels des services de psychiatrie parisiens :

- promouvoir les missions de la PASS au sein du GHU,

- créer des liens transversaux avec les assistants sociaux des différents établissements de psychiatrie parisiens,

- appuis techniques auprès de la filière socio-éducative GHU concernant l’ouverture des droits à l’assurance maladie, ou les situations complexes liées à la psychiatrie et à la précarité,

- participer à la sensibilisation des professionnels en matière d’accès aux droits par le maintien d’une veille juridique et de la diffusion d’information,

- coordonner les journées de formation de la CPAM auprès des agents.

 

Ø Actions auprès des autres partenaires :

- promouvoir les missions de la PASS auprès des assistants sociaux des PASS généralistes ou spécialisées parisiennes (PASS odonto…), création de liens fonctionnels.

- instaurer des relations privilégiées avec les partenaires : CPAM, Mutuelles, CAF, organismes de domiciliation…

 

Ø Actions auprès des patients :

- faciliter l’accès à la PASS pour les populations les plus fragiles en fonction des réalités de territoire en collaboration avec les Equipes Mobiles Psychiatrie Précarité parisiennes

- faciliter l’accès aux droits en lien avec  la coordination de l’action sociale et éducative et les services des frais de séjour des établissements 

- favoriser l’orientation vers des dispositifs d’accès aux droits communs notamment en matière de  couverture sociale et assurer le maintien des droits.

 

Ø Elaboration des moyens d’actions :

- participer au travail d’évaluation du dispositif, notamment à travers la réalisation de bilan d’activité

- action en interface entre les professionnels socio-éducatifs et les agents de la CPAM dans le cadre d’une convention (circuit urgence, permanence CPAM…)

 

Activités ponctuelles et/ou spécifiques (liste non exhaustive)

Actions de formation

Participation aux espaces et aux groupes transversaux de la filière socio-éducative, aux évènements (colloques, journées d’information…) liés à la précarité et à la psychiatrie.

Contraintes du poste

 

 

COMPETENCES REQUISES POUR LE POSTE

Formations, Diplômes et/ou qualifications requises

Diplôme d’état d’assistant de service social

Connaissance des dispositifs en lien avec le domaine de la protection sociale

Connaissance des politiques sociales et médico-sociales en matière d’accès aux droits, de lutte contre l’exclusion est appréciée

Formations complémentaires en psychiatrie adulte/handicap psychique est appréciée

Savoir-faire

Bonne connaissance de la législation sociale : des institutions et des dispositifs dans le champ du handicap psychique et de l’accès aux soins et aux droits,

Savoir mener des actions dans le cadre d'une démarche éthique, déontologique et partenariale.

Capacité à travailler en équipe pluri-professionnelle et à présenter les spécificités de sa fonction.

Qualités relationnelles et sens de l’organisation : capacités à prioriser son travail.

Savoir être

Qualités relationnelles et d’écoute, sens de la communication capacités d’adaptation et d’autonomie

Intérêt pour les dispositifs de couverture sociale, le champ de la psychiatrie et de la précarité.

Obligations professionnelles

·         Obligation de se conformer aux dispositions prévues par le règlement intérieur de l’établissement,

·         Obligation de porter une tenue vestimentaire adaptée au poste de travail, et de respecter les règles d’hygiène en vigueur,

·         Obligation de servir : exercice personnel et exclusif des fonctions,

·         Obligations à l’égard de l’administration : discrétion professionnelle, moralité et dignité, réserve et neutralité,

·         Obligations à l’égard des tiers : impartialité et probité, secret professionnel.

·         Exercice en milieu pénitentiaire : patients-détenus, contraintes administratives

·         Travail en collaboration avec le personnel pénitentiaire dans le respect des missions de chacun et des règles professionnelles.