Intégration d’un médiateur de santé-pair dans une équipe de soins, son rôle et ses fonctions

Publié le

>>> Lire la publication

L’unité de soins psychosociaux du pôle 16 du site Sainte-Anne a intégré en janvier 2012 un médiateur de santé-pair dans le cadre du programme expérimental des médiateurs de santé-pair en santé mentale piloté par le Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé de Lille.
Le concept de médiateur de santé-pair s’inscrit dans le mouvement de l’empowerment ou autonomisation des droits à la citoyenneté qui reconnaît à un ancien usager de la psychiatrie, ayant eu un parcours de rétablissement réussi, la capacité à pouvoir apporter une aide aux patients basée sur son savoir expérientiel et sur l’acquisition d’une formation théorique et pratique.
Historiquement venu d’outre-Atlantique et d’outre-Manche, ce concept s’est développé dans les milieux de prise en charge des addictions. Il s’est ensuite étendu à d’autres domaines comme les services de santé destinés aux exclus.
En France, l’intégration dans des services de psychiatrie était en 2012 d’une grande nouveauté. Nous exposerons comment cette intégration a pu se faire dans une unité de soins en mettant en parallèle le travail préalable, puis continu de l’équipe soignante et le point de vue du médiateur de santé. Nous insisterons sur l’évolution des fonctions du MSP au fil des ans. Ce nouveau professionnel questionne les représentations des soignants quant à leur propre rôle et leurs relations avec l’usager. L’enseignement que nous tirons de cette intégration est positive à plus d’un titre, en particulier auprès des patients, pour qui le médiateur de santé incarne le rétablissement et est un donneur d’espoir.